Présentation UTL Quimper
 
Conférences et exposés
 
Voyages d'études
 


- Mon Métier de Galiériste -

Loin des discours sur l'art et des modes passagères, tant par le lieu où il a choisi d'ancrer son histoire, que par le regard qu'il porte sur les oeuvres qu'il choisit, Patrick Gaultier tente depuis 1981 de renouer avec la fonction originelle de l'art, qui est de rejoindre en nous des racines trop profondes pour se laisser absorber par l'actuel et le momentané.

Trop souvent détourné par eux dans les jeux des esthétiques en vogues et des querelles doctrinaires d'écoles, l'art n'est paradoxalement contemporain, que lorsqu'il surmonte cette faiblesse du présent, pour être l'un des seul langages à nous parler encore de l'essentiel : permettre à l'âme du peintre de conduire les hommes vers l'universalité et la dignité de la vie.

„Laissez votre oeil voir, tout simplement voir", voilà ce qu'il se contente de dire au visiteur intrigué, faisant sienne la pensée de Charles Juliet qu'il aime considérer comme l'une des rencontres les plus saisissantes que la galerie ait produites : „bien sûr, parce que la peinture est un langage en soi, souvent, on veut lui substituer des mots, un autre langage, et manifestement, on est à coté. Pour peu qu'on soit sensible à ce langage, la peinture transmet une émotion qui se suffit à elle même".

Chez Patrick Gaultier il s'agit donc toujours de célébrer l'art comme un véhicule, comme un médiateur, et jamais comme un but en soi. C'est à cette condition seulement, pense-t-il, qu'il pourra produire le meilleur de lui même : de miraculeuses rencontres dans un temps où l'individualisme et l'esprit de séparation triomphent : celle de l'homme avec les racines de lui-même, celle de l'homme avec d'autres vies

C'est donc de réconciliation et de spiritualité dans un langage qui reste celui de la peinture que nous parle ce galeriste. Et voilà peut-être le secret de sa permanence.



UTL Quimper, boîte aux lettres 106, 1 Allée Monseigneur Jean-René Calloc'h, 29000 Quimper - Mentions légales