L’Iran et ses défis

Description

 

Makinsky

 

- L’Iran et ses défis -

La République Islamique doit gérer simultanément plusieurs défis, imbriqués, dont l’urgence contraint les pouvoirs publics à réviser maintes orientations.

La situation politique née des élections présidentielles de 2021 reflète un bouleversement complet des rapports de force après le départ du président Rohani, dans le contexte de la perspective de la succession du Guide Suprême. Le second défi, qui guide largement les orientations du régime dans le dossier nucléaire, est la situation économique très dégradée qui engendre des tensions sociales qui inquiètent au plus au point les dirigeants iraniens. Le dossier nucléaire est une des deux priorités du pouvoir qui a été contraint de réviser ses positions devant les tensions internes. L’autre priorité est la diminution des tensions avec l’Arabie Saoudite qui s’est traduite par des rounds de négociations dans le cadre d’une médiation irakienne.

L’intensification de la coopération entre l’Iran et la Chine, d’une part, et avec la Russie d’autre part, sont deux orientations majeures de la diplomatie iranienne dont la portée reste à apprécier. Bien évidemment, les rapports futurs de l’Iran et de l’Union Européenne (en particulier les E3 : France, Allemagne, Angleterre) sont tributaires des négociations nucléaires, comme l’avenir (s’il y en a un) de la relation entre Téhéran et Washington. Cette évolution illustre aussi les rapports de force entre l’Europe et l’Amérique, dont les intérêts ne sont pas identiques.

 

Biographie

Outre une carrière de 30 ans au sein de la direction juridique d’un groupe industriel International, Michel Makinsky a développé une activité de chercheur depuis 1975 en créant le Groupe d’Etudes des Problèmes Internationaux et de Défense (Le GEPID) qui a mené pendant 10 ans une activité de recherches pionnières sur les méthodes d’analyse et de prévision politiques internationales, sur les risques et crises politiques. Dans ce cadre il a en sus travaillé sur la stratégie globale soviétique et ses incidences, en particulier au Moyen-Orient et en Iran. Lors de la disparition de l’URSS, Michel Makinsky a réorienté ses recherches sur l’Iran dont il suit au jour le jour l’évolution politique, économique, et stratégique. A ce titre il est chercheur associé à l’Institut de Prospective et de Sécurité en Europe (IPSE) et Collaborateur Scientifique à l’Université de Liège. Il a par ailleurs été conférencier invité pendant 6 ans à l’Ecole Supérieure de Commerce et de Management de Poitiers où il a donné des enseignements sur l’Iran et sur l’Islam. Il a participé (ou dirigé) de nombreux séminaires ouverts ou fermés sur l’Iran, le Moyen-Orient, le Caucase et l’Asie Centrale.

En mars 2012, tout en poursuivant ces recherches, il crée Ageromys International, société de conseils pour les entreprises travaillant en Iran ou intéressées par ce marché. A ce titre il a participé à l’organisation de la première mission du Medef en Iran en 2014, et s’est rendu plusieurs fois dans ce pays notamment lors des missions suivantes. Pendant 6 ans il a conseillé la direction d’un grand groupe du CAC 40 sur l’Iran, et continue d’assister un certain nombre d’entreprises à ce sujet.

Il fait partie des experts consultés par les administrations françaises sur les transactions ouvertes aux entreprises en Iran et sur les développements en cours dans ce pays. Il a une pratique de la business diplomacy et de la track 2 diplomacy.

Il a publié de très nombreux articles et analyses sur l’Iran et son environnement régional dans des revues françaises et étrangères, et a dirigé deux ouvrages collectifs. Il est régulièrement interrogé dans des media français et étrangers.

 

Détail
Thème
Géopolitique
Conférencier
Michel MAKINSKY
Prix
Gratuit pour les adhérents
Date
19/05/2022 14h30
Lieu
Cinéville
Durée
02h00
Nombre de place
484